Pourquoi quelqu’un voudrait pirater votre webcam ?

Le mobile auquel on pense le plus souvent est l’obtention d’une rançon, un pirate informatique pourrait chercher à obtenir des images compromettantes de vous et procéder à un chantage. Cependant, à moins que d’être quelqu’un d’important, cela n’est pas très rentable et demande beaucoup de patience pour vous enregistrer au bon moment. Il peut également s’agir d’un pervers cherchant tout simplement à vous observer lorsque vous naviguer sur des sites pour adultes mais dans de nombreux cas il s’agit d’une escroquerie1. L’atteinte à votre intimité pourrait venir d’un proche ou de quelqu’un qui vous connaît et qui souhaite vous causer du tord à l’aide d’un hack. Cela peut-être le cas d’une personne rivale souhaitant vous décrédibiliser.

Une raison qui n’est jamais évoquée est celle du cambriolage. En effet, selon la disposition de votre logement ou du lieu de votre travail et l’emplacement de votre ordinateur, il est possible de savoir si il y a ou non une présence. Il existe déjà de nombreux exemples de caméras de surveillance piratées ou non sécurisées et accessible grâce au moteur de recherche Shodan2. Un site internet russe recense près de 70 000 caméras dans le monde accessibles à n’importe qui3.

Le deepfake, piste encore peu explorée mais qui peut avoir de l’avenir, cela consiste à utiliser une technique de synthèse d’images afin de changer le visage d’une personne dans une vidéo4. Pour effectuer une telle superposition, il faudrait un certain nombre de photos et/ou vidéos de la personnes que l’on cherche à imiter. Des enregistrements depuis les webcams seraient idéals pour constituer une banque de données.

Les différentes méthodes permettant de hacker votre cam.

Dans 95 pourcents des cas de piratage, la principale faille c’est l’humain, les autres cas concernent les failles de sécurité de votre machine. Par exemple, lorsque vous installer des applications d’origine douteuse. Souvent des installateurs de freewares, de logiciels gratuits, vous proposent d’installer d’autres programmes qui peuvent être des spywares, des logiciels espions, parfois cela peut se faire à votre insu5. Une méthode beaucoup plus simple peut être réalisée par quelqu’un qui vous connaît. Il suffit que cette personne accède discrètement à votre ordinateur pour installer un creepware permettant d’accéder à votre webcam à distance, de tels logiciels sont librement disponibles sur le net. Cela peut être le cas d’un proche, d’un collègue au travail ou si vous êtes un étudiant qui laisse son ordinateur dans l’amphithéâtre pendant la pause.

Vous pouvez également vous faire hacker lorsque vous êtes connecté sur le même réseau que celui qui cherche à vous pirater. Le risque est relativement élevé lorsque vous vous connecter à une wifi publique, c’est un terrain relativement facile pour les pirates6. Lorsque votre webcam est activée, dans la plupart des ordinateurs portables, une LED s’allume pour témoigner. Vous vous en êtes probablement rendu compte pendant vos appels sur Skype ou Facebook. Certains hacker pourraient la désactiver en vous installant une version modifiée du driver de votre webcam. Ainsi, vous pouvez vous faire pirater votre webcam sans même vous en rendre compte.

Le cache cam ou le cache webcam, une solution pour vous cacher.

Le piratage de votre webcam constituerait une atteinte à votre liberté individuelle et à votre vie privée, vous devez donc vous protéger. L’ancien directeur du FBI a recommandé aux internautes d’obstruer leurs webcams, à l’aide d’un simple bout de scotch7. Le patron et fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg utilise également cette méthode rustique mais redoutablement efficace8. Masquer manuellement sa webcam à l’aide d’un bout de scotch, cela est très efficace mais parfois peu pratique car il finit par se décoller et salit la caméra. Il existe une méthode de substitution plus esthétique et avec le même effet, elle consiste à coller un cache cam ou un cache webcam ou encore un webcam cover en anglais. Dans un cache cam, une partie fixe se colle à l’aide d’un ruban adhésif, tandis qu’une partie mobile permet d’ouvrir et de fermer l’accès à votre webcam. Il existe de nombreux types de cache webcam avec différentes formes et couleurs.

             

Les développeurs d’antivirus gratuits mettent souvent en avant le risque de piratage des webcams afin vendre leurs produits. En effet, de nombreux antivirus gratuits tel qu’Avast, AVG ou Antivir proposent des versions premium de leurs logiciels avec des fonctionnalités supplémentaires, comme la sécurisation de l’accès à votre webcam. Est-ce une véritable solution ? Les versions payantes pouvant être coûteuses pour un internaute lambda, les antivirus gratuits font largement l’affaire. De plus, les hackers et les développeurs d’antivirus jouent au jeu du chat et de la souris, les premiers cherchent constamment de nouvelles failles tandis que les derniers passent leur temps à les combler, souvent après coup. En d’autres termes, aucun système n’est infaillible, c’est pourquoi rien n’est aussi efficace que de masquer sa webcam, avec un bout de scotch ou un cache cam. Cela dit, si vous avez les moyens, la solution idéale serait d’utiliser les deux méthodes.

-

Sources :

1 ANON., « Amateurs de porno, gare à vous: des hackeurs mettent en place un chantage de masse », Sputnik, le 29/07/2018, URL : https://sptnkne.ws/jhK6 [Consulté le 03/02/2019]

2 Le moteur de recherche Shodan, URL: https://www.shodan.io [Consulté le 03/02/2019]

3 Site internet Insecam, recensement des caméras accessibles, URL: http://www.insecam.org/en [Consulté le 03/02/2019]

4 ANON, « Les vidéos "deepfake", un outil pour la désinformation », Le Point, le 29/01/2019, URL : https://www.lepoint.fr/video/les-videos-deepfake-un-outil-pour-la-desinformation-29-01-2019-2289585_738.php [Consulté le 03/02/2019]

5 PC Astuces, « Détecter et supprimer les logiciels espions », Tuto, URL: https://www.pcastuces.com/pratique/securite/espion/page1.htm [Consulté le 03/02/2019]

6 Kaspersky, « Comment éviter les risques de sécurité sur les réseaux wifi publics », site internet de l’antivirus Kaspersky, URL: https://www.kaspersky.fr/resource-center/preemptive-safety/public-wifi-risks [Consulté le 03/02/2019]

7 Elsa Trujillo, « Pour plus de sécurité, le patron du FBI recommande de masquer sa webcam », Le Figaro, le 16/09/2016, URL : http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2016/09/16/32001-20160916ARTFIG00269-pour-plus-de-securite-le-patron-du-fbi-recommande-de-masquer-sa-webcam.php [Consulté le 03/02/2019]

8 Guillaume Champeau, « Pourquoi Mark Zuckerberg met du scotch sur la webcam et le micro de son Mac », le 22/06/2016, URL : https://www.numerama.com/tech/177022-pourquoi-mark-zuckerberg-met-du-scotch-sur-la-webcam-et-le-micro-de-son-mac.html [Consulté le 03/02/2019]